1/ Peux-tu te présenter et nous dire depuis quand et pourquoi tu es chez nous ?

J’ai rejoint Amanora Technologies depuis janvier 2021 et je suis actuellement en mission chez ArcelorMittal France comme Chef de projet développement des technologies AR et VR (Réalité Augmentée et Réalité Virtuelle). Issu d’une formation d’ingénieur généraliste à l’ENSAM, j’ai complété mes études avec un master sur les technologies immersives qui m’a conduit à travailler comme Game Designer dans un studio de jeux vidéo à l’étranger. Après cette première expérience professionnelle très numérique, j’ai souhaité me rapprocher de mes connaissances en ingénierie avec un poste liant industrie et digital.

2/ Tu peux nous en dire plus sur ta mission ?

En tant que Chef de projet développement des technologies AR et VR chez ArcelorMittal France, ma mission est d’analyser les besoins qui existent au sein d’un grand groupe sidérurgique afin de construire les solutions immersives de demain. Ces nouveaux outils digitaux permettent aux opérateurs terrain d’être plus connectés avec leurs outils industriels. Lors de mes premiers mois en poste j’ai pu préparer l’inauguration du Digital Lab de Dunkerque, lieu d’échange et de collaboration où nous avons présenté diverses nouvelles technologies et leurs possibles scénarii d’utilisation. Actuellement, nous travaillons sur un outil de formation en réalité virtuelle qui permet aux opérateurs de répéter les gestes techniques en toute sécurité dans la simulation, et ainsi réduire les risques d’accidents sur le terrain.

3/ Quels sont tes hobbies?

Comme vous avez pu l’imaginer je suis un joueur de jeux vidéo vétéran, aussi bien sur les supports classiques qu’avec un casque de réalité virtuelle sur la tête. Cependant mon expérience de joueur adulte se tourne plus vers la compétition en équipe que les longues aventures solo. J’ai la chance de pouvoir coacher des joueurs amateurs pour transmettre mon expérience.

Je pratique également l’escrime médiévale et la boxe thaï. J’aime pratiquer les sports de combat car ce sont des disciplines très demandeuses techniquement et physiquement avec un grand respect de l’adversaire.